La recherche LabAccès

Programme de recherche


Les actions de recherche dans le cadre du LabAccès se référent aux axes du programme (lien vers onglets programme). Elles s’appuient sur une équipe scientifique pluridisciplinaire, mobilisent des méthodologies mixtes, à la fois quantitative et qualitative, et s’inscrivent dans un cadre de recherche partenariale. La recherche au LabAccès mobilise, en fonction des sujets, différents types de financements publics dont le détail est exposé dans les rapports.
image SymbolesLabAcces12.png (5.6kB)


Recherches en cours


Recherche portant sur le déploiement du dispositif Conseillers Numériques France Service :

Les Conseillers numériques France Service (CnFS) agissent sur les territoires pour développer les médiations numériques. Au-delà du déploiement et de la formation de professionnels de « l’accompagnement au numérique », le dispositif Conseiller numérique France Services entend initier, ou consolider, des stratégies locales d’inclusion numérique, visant la réduction des inégalités numériques et la montée en compétences numériques des Français. C’est à l’aune de cette hypothèse d’action que se déploie le programme national de recherche, financé par l’ANCT et réalisé par le centre de recherche d’Askoria dans le cadre du projet LabAccès (Ti Lab – Askoria) : il s’agit d’interroger comment les territoires s’approprient le dispositif CnFS, à travers une méthodologie mixte mêlant approches quantitatives et qualitatives.

Consulter les premiers résultats :

  • Rapport et synthèse de la première vague d’enquête par questionnaire à destination des CnFS.. [deux documents].
  • Synthèse de la première vague d’enquête qualitative dans 5 territoires de France métropolitaine.
  • Voir également le séminaire de présentation des premiers résultats (en décembre 2022) et en mai 2023


Recherche Expériences croisées de la dématérialisation (EXCD)

Le projet de coopérative d’accès aux droits porté par la maison solidaire de Kermarron à Douarnenez a pour objectif de mettre en commun leurs expériences des habitants et des aidants à travers un réseau de coopération concret sur le territoire. Le LabAccès accompagne ce projet à travers la mise en œuvre d’une action de recherche intitulée "expériences croisées de la dématérialisation" (ExCD). Cette recherche financée par le Conseil Régional de Bretagne vise à contribuer à une appréhension fine des trajectoires d'accès aux droits sur le territoire de Douarnenez, en s'appuyant notamment sur les savoirs expérientiels des habitants et des aidants, bénévoles et professionnels.


Parcours d’accès aux droits des jeunes ruraux (PADJER)

La recherche PADJER interroge les conditions d’accès des jeunes (16-25 ans) aux lieux d’accueil social de proximité en milieu rural. Soutenue par le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine, cette recherche vise à apporter des éléments d’éclairage vis-à-vis des questions suivantes : Quels lieux d’accueil social, de prévention sociale et d’aide à l’insertion socio-professionnelle sont privilégiés, évités ou contournés par les jeunes ruraux en difficulté sociale et quelles sont les logiques qui sous-tendent leur recours ou leur non-recours à ces services ? Qui se déplace physiquement dans ces lieux et pour quelles raisons ? Quelles sont les conditions d’accès (cartographies mentales, mobilités, usages) des jeunes aux lieux d’accueil social ? Par quels canaux ces jeunes prennent-ils connaissance de ces lieux (bouche à oreille, supports de communication, ressources en ligne, etc.) et comment s’articulent les différentes « portes d’accès » aux droits, qu’elles soient physiques ou « numériques » ?

Voir la présentation de PADJER lors des journées de valorisation de la recherche de l'université Rennes 2 en juin 2023 :(à partir de 16’45) : Conférence > Vulnérabilité des jeunes – Séance 1 | L'aire d'u (lairedu.fr)


Recherches achevées


La part de médiation e-administrative dans l'activité des médiateurs numériques en Bretagne (2023)

Cette enquête a été réalisée par questionnaire auprès des médiateur.trice.s numériques exerçant en Bretagne. Elle visait notamment à objectiver à la fois la part d’accompagnement aux démarches administratives en ligne dans l’activité globale, et le type d’aide administrative assurée par ces professionnel.le.s de la médiation numérique. Si la médiation e-administrative apparait comme une composante commune à la grande majorité des médiateur.trice.s, son volume et sa nature varient d’un professionnel.le à l’autre. Cette distribution s’éclaire par les lieux dans lesquels s’exerce l’activité de médiation. Enquête réalsiée en partenariat avec le Hub Bretagne pour un numérique inclusif.

Lien vers l'article de synthèse
Lien vers le rapport


MEDNUM : Approche écosystémique des formes et des acteurs de la médiation numérique (2019-2023)

Ce projet de recherche financé par le Conseil Régional de Bretagne a pour objectif d’interroger de quelles manières et dans quelle mesure la dématérialisation des procédures administratives participe de l’évolution des lieux et des actions de médiations numériques et à l’évolution des professionnalités des médiateurs numériques.

Le projet Mednum comporte deux volets :

Mednum Volet A : « Lieux et acteurs de la médiation numérique : Quels impacts des demandes d’aide e-administrative sur l’offre et les pratiques de médiation ? » (2021)
L’enquête qualitative dans 3 structures bretonnes – une cyberbase, un réseau d’Espaces Publiques Numériques (EPN) et une association de « lutte contre le fracture numérique » - démontre que les activités désignées par le terme générique de « médiation numérique » peuvent être décrites selon différents segments d’offre qui renvoient à des contextes, des configurations et des publics très différenciés. Les « effets » de la dématérialisation des procédures d’accès aux droits s’exercent principalement sur l’un de ces segments : celui de l’accès libre et des permanences, soit des offres structurées sur le principe de la réception et de la réponse à des questions apportées par les publics dans le cadre de médiations ouvertes et spontanées. C’est dans ces contextes spécifiques où les organismes dématérialisant (organismes sociaux, services de l’état, collectivités) sont au cœur de médiations plus administratives que numériques que la professionnalité des « médiateurs numériques » se trouve mise à l’épreuve.

Lien vers le rapport : LabAcces_Rapport_MedNum_version_Definitive_mars2021.pdf (1.1MB)

Mednum Volet B : “Les trajectoires des habitants vers les lieux de médiation » (2023)
Ce travail s’inscrit dans les perspectives ouvertes par le premier rapport Mednum et repose sur des entretiens semi directifs réalisés pr auprès de personnes rencontrées dans et/ou par des lieux de médiation, à Rennes, Lanester et Morlaix. Entre autres enseignements, ce rapport permet de complexifier la figure de l’habitant-usager des lieux de médiation, en prenant en compte l’antériorité de son rapport au lieu (« première fois » ou « déjà usager »). L’articulation des logiques distinctes du « déplacement » et de la « fréquentation » éclaire sous un angle nouveau les enjeux de communication, d’orientation et d’accueil des publics.

Lien vers le rapport : MednumB_trajectoires_usagers_LabAcces_juin_2023.pdf (0.5MB)

DEMAT : Analyse compréhensive d'un processus de dématérialisation (2019-2022)

La recherche DEMAT « étude compréhensive d’une dématérialisation » est est le fruit de la collaboration entre le Ti Lab et plusieurs Directions d’un Conseil Régional. Un intérêt commun a émergé autour de l’analyse de la dématérialisation des “dispositifs d’aides à la formation” de cette Région, par le biais d’un outil numérique intégré au Système d’Information de la Collectivité.
Loin d’être un diagnostic des problèmes rencontrés ou un audit qui se surajouterait à ceux déjà menés en interne, la démarche proposée est une analyse multi-niveau et compréhensive des actions engagées pour concevoir et déployer cette dématérialisation, tant au niveau de la Collectivité que de la Direction à la formation ciblée pour l’étude. La recherche vise aussi à évaluer les conséquences de l’adoption du Portail numérique sur le travail des agents de cette Direction ainsi que sur l’accessibilité auprès des bénéficiaires d’une aide à la formation professionnelle ainsi dématérialisée.
Cette recherche scientifique menée par entretiens, observations et analyse documentaire est construite de sorte à nourrir et renouveler les savoirs sur les usages des outils numériques dans les administrations publiques (travail des innovateurs, des agents et des usagers bénéficiaires face à de tels outils), ainsi que les connaissances relatives au mouvement de plateformisation de l’action publique.

Lien vers le rapport : Rapport_Final_recherche_DEMAT_V_171022.pdf (2.5MB)
Lien vers la synthèse : Synthse_rapport_DEMAT__V171022.pdf (0.8MB)

Recherche évaluative portant sur le projet d’inclusion numérique dans les Espaces Sociaux Communs Rennais (2021)

Le projet évalué en 2021 dans le cadre du LabAccès est une expérimentation conduite au sein des Espaces sociaux communs rennais (ESC) dont L’objectif principal est de « permettre aux personnes les plus en difficulté d’accéder à leurs droits et de faire leurs démarches en ligne ». La création d’espaces numériques au sein des différents ESC de la ville et le recrutement de médiateurs socio-numériques au sein des équipes pluriprofessionnelles des ESC (agents d’accueil, travailleurs sociaux…) visent « l’amélioration du recours aux droits et aux services dans une vision transversale de la demande sociale ». Le projet « d’inclusion numérique » comprend également des démarches de formation en direction des différents professionnels des ESC.
La recherche évaluative montre que les espaces numériques et la présence des MSN constitue une ressource efficace pour réaliser la médiation administrative dont les publics ont besoin dans un contexte de dématérialisation et compléter l’offre préexistante des ESC en la matière. En revanche, les perspectives de « montée en compétences numériques » et « d’autonomisation e-administrative des usagers n’apparaissent que partiellement atteintes dans le cadre du projet. L’expérience semble indiquer que le double objectif de médiation administrative et de médiation numérique ne peut être atteint qu’en identifiant des dispositifs (temporalités, mode d’orientation, modalités d’engagement des usagers, etc.) distincts bien qu’articulés entre eux dans le cadre de l’offre globale d’accompagnement.

Lien vers rapport
Présentation du projet lors de l'édition 2021 des journées “Médiation numérique et Sciences Humaines et Sociales” de l'université rennes 2 : Médiation numérique et sciences humaines et sociales - Sciencesconf.org


Portrait Territorialisé de la Relation e-Administrative (2019-2020)

Le Portrait territorialisé de la relation e-administrative (PORTREA) consiste à rendre visible la situation e-administrative d’un territoire : soit à la fois le nombre de personnes concernées par un besoin d’aide e-administrative, et l’offre d’aide disponible et accessible aux habitant·e·s de ce territoire. Ce rapport présente les résultats du PORTREA du Pays de Brocéliande réalisé en 2019-2020.

La page consacrée à ce projet et à ses suites.
Note méthodologique (2019).
Portrea du pays de Brocéliande (2021)