Les actions en cours


Lab Accès : actions programmées en 2020 et 2021


Afin de compléter la recherche-action sur ses premiers objectifs, les actions suivantes sont en cours.

1. Conception et réalisation d'un « Portrait territorial de la relation e-administrative » (PoTReA ), au plus près des spécificités locales.
Dans la continuité des expérimentations menées à St Méen-Montauban, le LabAccès réalise une démarche de recueil de données concernant le territoire du Pays de Brocéiande. Les objectifs sont de permettre la réalisation un diagnostic sur le thème de l’inclusion numérique et de l’accès aux droits. Il s’agit également de permettre la conception et la mise en œuvre de parcours de capacitation permettant de soutenir les démarches d’aide numérique et d’aide à la réalisation des démarches e-administratives. Voir sur ce site la note methodologqiue du Portrait territorialisé de la relation e-administrative : LabAcces_Note_methodo_Portrait_juillet2020_DIF.pdf (0.6MB)

2. Observation ethnographique d’une équipe dédiée à l’accueil social et design de services expérimentaux, pour décrire les situations d’accueil, d’orientation et d’aide numérique dans un contexte de dématérialisation et tester des solutions expérimentales (Pays de Brocéliande, CDAS, en lien avec le Département d’Ille-et-Vilaine).
Une démarche d’observation ethnographique et de design de service articlée autour de trois axes relatifs :
  • Aux publics : A quels types de demandes, portés par quels types de publics cette équipe est-elle confrontée ? Quelles données (recensions des démarches en ligne notamment) constituer et en quoi renseignent elles sur les fonctions attribuées et attendues d’un accueil dans une structure de proximité ?
  • A la pratique : Quelles pratiques d’accueil, d’orientation et d’aide peuvent être observées ? Quels sont les conditions de déploiement de ces différentes pratiques ?
  • A l’évolution des professionnalités : en quoi cette expérience influe-t-elle sur la professionnalisation des agents concernés, en termes d’expérience, de compétences mais également d’engagement ?

3. Réalisation d’un « livre de recette » des expérimentation LabAccès, présentant les retours d’expérience d’un un travail mobilisant habitants et professionnels du territoire de la Communauté de communes de St-Méen-Montauban, sur la thématique de l’accueil physique numérique dans un contexte de dématérialisation des démarches administratives.
L’objectif est de concevoir le prototype d’un « livre de recette », comprenant : la méthodologie globale utilisée, un plan des usages idéal, une liste de « 100 points UX (expérience utilisateur) pour un accueil de qualité », les fiches des prototypes imaginés, la « fiche Shiva » de la posture d’accueil idéale… Cet outil pratique, présentant le pendant « Action » du rapport de « Recherche », sera considéré comme un commun et partagé sous licence ouverte, afin d’être amélioré.

4. Approche écosytémique des formes et des acteurs de la médiation numerique (projet MEDNUM)
Cette action a pour objectif d’interroger de quelles manières et dans quelle mesure la dématérialisation des procédures administratives participe de l’évolution des lieux et des actions de médiations numérique et à l’évolution des professionnalités des médiateurs numériques. L’enquête porte sur :
• L’évolution des besoins et des demandes adressées aux acteurs de la médiation numérique, par les habitants mais également par les institutions (collectivités, organismes sociaux, associations), dans le cadre d’actions ou de projets communs de partenariat, de réseau…
• L’évolution des pratiques des médiateurs numériques, de leurs approches et des supports qu’ils mobilisent dans le cadre de leurs activités.
• Les conditions d’accès et d’engagement des publics dans les différentes formes de l’offre de médiation numérique (accompagnement, ateliers, formations, etc…)

5. Analyse compréhensive d'un processus de dématerialisation (projet DEMAT)
Le projet DEMAT réalise l’analyse multiniveau de la mise en place d’une « dématérialisation » au sein d’un service d'une collectivité locale. Il s'agit :
  • d'interroger « les effets » de la dématérialisation sur l’organisation du travail et les pratiques des différents professionnels concernés
  • d'interroger « les effets » de la dématérialisation sur les conditions d’accessibilité et d’activation de l’offre par les usagers, dans le cadre de leur démarche de formation.
La recherche porte une attention symétrique à la conception et à l’utilisation du dispoitif étduié, en postulant des inscriptions réciproques entre le projet, l’objet, l’environnement et les usages.